A l'aquarium


Après avoir mangé, nous sommes entrés dans l’aquarium. Une dame nous a expliqué comment des animaux des quatre coins du monde étaient arrivés là. On les a d’abord attrapés, soit à l’aide de pièges , de filets, ou d’hameçons auxquels on avait enlevé l’ardillon. Pour les transporter, on les a mis dans des sacs en plastique remplis avec un peu d’eau et beaucoup d’air parce que les poissons respirent grâce à l’oxygène qui est dans l’eau. Quand il n’y a plus assez d’oxygène dans l’eau, l’air sert de réserve pour le remplacer.

Ensuite, on met ces sacs dans des caisses en polystyrène pour que la température ne change pas. Une fois arrivés, on met les animaux dans des aquariums à part où ils vont rester plusieurs jours. Ainsi, on vérifie qu’ils ne sont pas malades. Ensuite, on peut les mettre dans les grands aquariums avec les autres animaux. Pour les répartir dans les différents bassins, il faut connaître leur caractère, ce qu’ils mangent, l’environnement dans lequel ils vivent… pour qu’ils soient bien et en sécurité. Par exemple, un poisson clown a besoin d’anémones de mer, et les requins ne mangent pas les poissons trop petits. Ensuite, nous sommes partis visiter l’aquarium.

Mathilde


Au début, nous sommes entrés dans un tunnel transparent et tout autour de nous, de petites méduses flottaient, même sous nos pieds.

Ensuite, nous sommes arrivés dans une pièce avec des murs en pierre. Les aquariums étaient fixés dedans. Nous avons vus des poissons plats qui se cachent dans le sable. Nous sommes passés devant un microscope où nous pouvions voir des artemia. Dans le petit coin d'une salle, il y avait des hublots et de l'autre côté, il y avait des espèces de tuyaux en verre. A travers les différents hublots, on pouvait voir des méduses de différentes tailles. Dans les tuyaux, il y avait du phytoplancton et du zooplancton.

Les aquariums contenaient des poissons de toutes les mers du monde. Nous avions une fiche que nous avions préparé pendant l’atelier de préparation de la visite et nous devions retrouver certains des animaux dont nous avions parlé. Nous observions et nous nous aidions de plaquettes de renseignements accrochées aux murs. Nous avons même vu un poisson qui s’appelait vanille-fraise: il était jaune d’un côté et rose de l’autre!

Marcia

Suite


Le grand départ

Sommaire