Fabriquer des cordes


Mardi matin, nous sommes allés à Rochefort, découvrir la Corderie Royale et l’arsenal. Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes d’abord rendus dans une salle où nous avons regardé un petit film sur l’histoire de l’arsenal.

Après, nous sommes allés dans la salle d’exposition et Isabelle nous a expliqué comment on fabriquait une corde. Il faut d’abord couper les plants de chanvre puis séparer la fibre solide des matières molles. Pour cela , on met les plantes à pourrir dans de l’eau puis on les laisse sécher. On les bat ensuite avec une sorte de hachoir qui ne coupe pas mais qui écrase les fibres et détache les déchets. Puis on peigne la filasse que l’on a obtenue. Puis les fileurs forment la base du cordage, le fil de caret, en tordant les fibres.
Isabelle nous montra comment commettre une corde. Elle tendit d’abord des fils de caret entre des crochets mobiles fixés sur une plaque et un crochet fixe fixé à un poteau. Puis elle appela un élève pour qu’il tourne la manivelle qui faisait tourner la plaque et les crochets. D’abord, les fils se torsadaient sur eux-mêmes, puis ils commencèrent à s’enrouler ensemble. Alors, il faut s’aider d’un toupin, un cône bois que l’on glisse entre des fils et qui donne un rythme d’enroulement. Lorsque la corde s’est entièrement torsadée, on fait une ligature, et on peut la détacher en coupant les extrémités.

Une fois que l’on a obtenu des cordes, on peut les utiliser pour recommencer et obtenir des cordages plus épais : des aussières ou des grelins. Pendant la fabrication, le fil qui se torsade rétrécit. Le bâtiment de la corderie mesure plus de 300 mètres de long, mais la corde obtenue, elle, ne mesure plus que 200 mètres environ, une encablure.

Après, nous sommes allés dans la salle de matelotage. Le matelotage est l’art de nouer, d’attacher des cordages ensemble. Nous avons vu plein de sortes de nœuds.

Ensuite, Isabelle nous a fait découvrir que pour soulever une masse, plus la corde faisait d’allers-retours entre des poulies, plus c’était facile.

Sarah et Anthony

Suite


Le grand départ

Sommaire