La jasserie des Chaumettes

(Livradois-Forez - Mars 2009)


Après la dégustation, nous sommes partis à pied dans la montagne pour voir où Antoine amenait ses vaches pendant l'été. Nous avons marché longtemps, jusqu'à ce qu'il y ait de la neige. Nous avons continué à marcher, on s'enfonçait parfois.
Pour nous encourager, Anthony nous a fait faire la chasse aux gnomes : nous avons mis nos bottes, notre grand manteau, notre grand chapeau et nous avons pris notre grand couteau, puis nous sommes partis à la chasse aux gnomes. Pendant le trajet de la chasse, il y avait plein d'obstacles : un arbre à franchir en grimpant, une barrière à sauter, des branches à passer en rampant, des ronces à éviter en levant haut les pieds… Ensuite, nous avons fait semblant de fuir car nous étions poursuivis par les gnomes et nous avons fait tout le parcours à l'envers en courant. Puis nous avons continué à marcher.
Enfin, nous sommes arrivés devant un pré recouvert de neige et au milieu de ce pré, il y avait un jas : c'était le jas où Antoine amène ses vaches pendant l'été. Il sert aussi d'abri. Le toit de l'étable est très bas.

Nous y sommes rentrés. Il y avait des mangeoires et des trappes par terre avec de l'eau qui coulait dessous. Quand les vaches faisaient leurs besoins, les bouses étaient emportées par l'eau et arrivaient dehors, dans les prés, pour faire pousser l'herbe.

Ensuite, nous sommes passés dans la partie habitation. Il y avait un lit clos, une grande cheminée et une table. Le lit clos pouvait se fermer avec deux volets. Ensuite, nous sommes repartis.

Pendant le retour, nous avons vu d'autres jas, plus grands ou plus petits. Puis nous avons marché jusqu'au bus. Nous commencions à avoir froid. Nous fûmes contents de goûter et de rentrer au centre.

Alexis


Suite...

 

Accueil du site