Les marais salants

 

Dans les marais salants, on obtient du sel par évaporation naturelle de l'eau de mer.

Cette technique est très ancienne : la technique est portée à la perfection dès le Moyen Age par les moines. Aujourd'hui, ces techniques n'ont pratiquement pas changé.

On commence par pomper, puiser, ou laisser entrer de l'eau de mer derrière une digue qui protège les marais. A partir de là, l'eau va traverser de nombreux bassins. Elle passe de l'un à l'autre par gravité.

Dans les premiers, l'eau va se décanter : les éléments les plus lourds (vase…) se déposent au fond. L'eau va ensuite être guidée de bassin en bassin. Au fur et à mesure, sous l'action du vent et du soleil, de l'eau s'évapore, et la concentration de la saumure augmente. Enfin, lorsqu'elle est saturée, elle arrive dans des bassins au fond très plat et lisse : les tables salantes. C'est là que le sel se cristallise. Une partie cristallise à la surface : c'est la fleur de sel, mais la plus grands quantité cristallise au fond. Il est récolté par le paludier.

Tao

Aujourd'hui, le sel est toujours tiré de l'eau de mer, mais la taille des marais a changé,
et les méthodes de travail se sont industrialisées.

Sommaire "Grains de sel"